© Soumission Congrès 2006
Société de Réanimation de Langue Française Envoyer à un ami Imprimer
 RESUME SELECTIONNE
 SP 164

Anticoagulation régionale avec une solution diluée de citrate : étude de faisabilité
R. Wybo, G. Crohin, C. Vanderwallen, J. Creteur, M. Piagnerelli, Y. Maetens, JL. Vincent, D. de Backer

 Introduction

Le citrate est de plus en plus utilisé pour l'anticoagulation régionale au cours de l'hémofiltration. Une solution concentrée de citrate trisodique (30%, représentant 1000 mmol/l) est habituellement utilisée, mais celle-ci peut mener à l'alcalose métabolique et à l'hypernatrémie. De plus, l'absence de couplage des pompes avec la machine d'hémofiltration peut mener à une hypocalcémie sévère en cas d'arrêt inopiné de la machine. Une solution diluée (citrate trisodique 10 mMol/l + acide citrique 2 mMol/l) a été développée et cette solution peut également être utilisée comme liquide de substitution, de sorte que le risque d'hypocalcémie en cas d'arrêt inopiné de la machine est éliminé. Dans cette étude préliminaire, nous avons évalué les effets métaboliques et anticoagulatoires de cette solution.

 Patients et Méthodes

Nous avons utilisé une solution diluée de citrate trisodique 10 mMol/l et acide citrique 2 mMol/l (Prismocitrate, Hospal) chez 7 patients nécessitant une hémofiltration au citrate. Une machine Prismaflex (Hospal) a été utilisée. Les réglages initiaux étaient les suivants : débit sang 130 ml/min, débit citrate 2500 ml/h (concentration cible en citrate = 4 mMol/L), dialysat 1500 ml/h (solution sans calcium, Prismocal, Hospal), calcium 6 g/h. Les débits des différents solutions ont été adaptés afin de maintenir le calcium ionisé du filtre< 0.3 et du patient entre 1.1 et 1.3 mMol/L. Le bicarbonate de la solution (35 mEq/L) de dialysat était ajouté en fonction du pH. Le retrait liquidien était adapté en fonction de l'état hémodynamique du patient. Les débits, gazométries artérielle et du filtre ont été mesurées toutes les 4 heures. Pour chaque patient les données ont été moyennées et la dérivation standard calculée, les valeurs minimales et maximales collectées. Ces valeurs représentant chacune un seul patient ont ensuite été analysées. Les valeurs moyennes +/- déviation standard sont rapportées pour ces variables.

 Résultats

Aucune déviance ionique significative n'a été observée (Na 135-145 mEq/L). Le bicarbonate a dû être inclus quasi systématiquement dans les poches.

 

MOYENNE +/- DS

MIN

MAX

Durée vie filtre, h

42 +/- 36

12

95

Debit sang, ml/h

137 +/- 5

100

180

Débits citrate, ml/h

2610 +/-148

2500

3250

Débit dialysat, ml/h

928+/-725

0

2000

Débit calcium, g/h

8.9 +/- 1.2

6

14

Calcium patient, mMol/l

1.09 +/- 0.09

0.82

1.37

Calcium filtre, mMol/l

0.25 +/- 0.03

0.18

0.39

Excès de base

-6 +/- 4

-10

3

 Conclusion

L'utilisation d'une solution diluée de citrate est faisable. Les avantages théoriques de cette solution sur une solution concentrée de citrate (30%) doivent cependant être confirmés dans une étude comparative.

© SRLF - Soumission Congrès 2006

Envoyer à un ami Imprimer