REACTU-Image n° 24

Une patiente de 66 ans est admise aux soins intensifs avec un tableau de choc septique et défaillance multi-viscérale (neurologique, rénale et hématologique) associée à des signes d’irritation péritonéale (douleurs abdominales diffuses, vomissements, ballonnement abdominal). L’interrogatoire révèle un syndrome de Diogène avec un alcoolisme chronique et une prise d’anti-inflammatoire non stéroïdien occasionnelle, mais non datée.
Une antibiothérapie initiale par pipéracilline/tazobactam est administrée parallèlement à l’expansion volémique.
Un scanner abdominal non injecté est pratiqué en urgence et sur la base de l’interprétation radiologique, une décision de prise en charge chirurgicale immédiate est prise et une molécule antifongique est administrée en complément de l’antibiothérapie initiale.

20160705-REACTU-Image-Que1  20160705-REACTU-Image-Que2  20160705-REACTU-Image-Que3  20160705-REACTU-Image-Que4

Cliquer sur les images pour les agrandir


Quel est votre diagnostic ?