Antoine : Un maître et un ami

Antoine RABBAT nous a quittés le 14 Février 2018.

Il fut un médecin exceptionnel et un ami cher. Travailler avec lui tout au long de ces années fut pour chacun d’entre nous une source constante d’enrichissement.

Pneumologue et réanimateur, il a développé l’excellence de son art à l’Hôtel-Dieu en renforçant la réanimation médicale et en créant des soins intensifs et continus respiratoires.

Son intelligence, sa vivacité d’esprit, sa perspicacité et son imagination lui ont permis de développer une expertise largement reconnue sur de nombreux sujets alliant la pneumologie et la réanimation : asthme, poumon de l’immunodéprimé, pathologie vasculaire pulmonaire, maladies infectieuses du poumon et de la plèvre… Il fut parmi les pionniers du développement de la ventilation non invasive. Enfin, l’arrivée de la chirurgie thoracique lui permit d’élargir ses compétences dans l’univers du péri-opératoire.

Antoine était un pédagogue remarquable : tout externe, interne ou chef de clinique se souvient de sa rigueur et de ses connaissances. Nombre d’entre eux le considèrent comme leur maître, aucun ne pourra oublier ses enseignements. Il a été et sera toujours un exemple par son professionnalisme, son dévouement et sa passion.

Antoine savait mener mais aussi soutenir une équipe, suscitant un immense respect de la part de ceux qui l’entouraient, tant parmi les médecins qu’au sein de l’équipe paramédicale. Cet esprit d’équipe a fidélisé autour de lui un nombre incalculable de personnes qui le pleurent aujourd’hui.

De même, tous ceux qui eurent la chance d’être soignés par lui diront que c’était un médecin exceptionnel, humain, dévoué et disponible.

Son absence laisse en nous et autour de nous un grand vide. Nous ne l’oublierons jamais. Il est parti en sauvant des vies, comme il l’a si admirablement et passionnément fait tout au long de sa carrière.

Que Catherine sa femme, Lucie, Camille et Tom ses enfants veuillent trouver ici le témoignage de notre profonde peine, de notre amitié et de notre soutien.

Christine Lorut, Aurélie Lefèbvre, Jean-Luc Cluzeau, Mélanie Brunel pour les équipes de Saint Yves, Saint Luc et Ollier 5e.

Dernière mise à jour : 19/02/2018

3 commentaires sur “Antoine : Un maître et un ami

  1. Delahaye le

    J’ai eu la chance d’avoir été son externe durant plusieurs stages à l’Hôtel Dieu.
    En dehors de rester un maître en terme de médecine, il m’a aussi, mais surtout, enseigné la «rigueur» de la Réanimation ! Souvenez vous du « royaume de couleurs et de silence ».
    Par ailleurs nous partagions une même passion : le rugby ! Lui qui (jouait) avait le gabarit d’un deuxième ligne ! Arnaud.

    Répondre
    • Lepez le

      Merci à ceux qui ont rédigé ce message que je viens de lire avec beaucoup d’émotions.
Je faisais partie des patients du docteur Rabbat à l’Hôpital Cochin.
      
Lui et toute l’équipe de Soins Intensifs m’ont soigné d’une grave infection pulmonaire il y a maintenant deux ans.

      J’ai eut la chance de continuer à être suivi par lui, suite à mon hospitalisation.

      Au delà de m’avoir sauvé la vie, il avait réussi à instaurer une relation de confiance entre nous, qui dépasse la relation médecin / patient.

      Sa bienveillance à mon égard, son savoir, ses conseils, sa gentillesse, et son humour vont beaucoup me manquer.
      
C’est le coeur lourd que je peux dire que je ne l’oublierai jamais.

      Toutes mes pensées vont à sa famille, ses amis, ses collègues, et ses patients.
      Pierre

  2. Sepière le

    Réunis depuis vingt ans par notre attachement pr le Liban , pays dont il était originaire et …aussi par ma maladie respiratoire…docteur Rabbat était MON Médecin , celui auquel je faisais une totale confiance. Je n »arrive pas à croire à cette disparition. Mais je découvre, à la lueur des commentaires le concernant, combien il était modeste. Il me sera bien difficile de trouver qq’un pour le remplacer. Mc Sepière, patiente de l’Hotel nDieu puis de Cochin

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *