La Commission d’Épidémiologie de Recherche Clinique (CERC) soutient la recherche paramédicale !

La CERC a pour mission principale de mettre en place et coordonner les études cliniques de la SRLF. La recherche clinique doit impliquer tous les soignants et en premier lieu les infirmiers. La CERC a d’ailleurs 2 membres infirmiers dans son équipe car elle considère que leur expertise est indispensable pour mener à bien ses études. En réanimation, l’infirmier est confronté à de multiples interrogations. Parce qu’il est en première ligne dans le soin, et parce qu’il est celui qui peut identifier avec acuité les problèmes qu’il rencontre au cours du soin, l’infirmier de réanimation a une place de choix pour participer à la recherche clinique.

La CERC encourage la recherche des paramédicaux depuis les REACTUs en passant par les journées de formations jusqu’aux enquêtes de prévalence.

Les membres de la CERC réalisent une veille bibliographie des articles qui paraissent dans la littérature scientifique et grâce aux commentaires de ces articles réalisés en français par des experts les REACTUs, les paramédicaux peuvent avoir accès à ces articles scientifiques de haut niveau mais peuvent également appréhender la méthodologie de la recherche clinique.

Les formations organisées par la CERC permettent aux paramédicaux d’être initiés à la recherche clinique. En effet, la CERC propose chaque année des journées dite d’initiation à la recherche paramédicale. Lors de la première journée, les éléments indispensables permettant d’appréhender la recherche clinique sont dispensés de manière didactique. Cette journée est également l’occasion de se saisir d’une question posée dans leur pratique clinique et de la transformer en une étude de recherche paramédicale. Pendant quelques mois, les infirmiers participant à la formation vont avec l’aide de la CERC écrire le protocole de recherche, le soumettre aux instances éthiques et conduire l’étude clinique. Les résultats seront analysés lors de la journée dite de restitution qui permettra également aux infirmiers de renforcer leurs connaissances théoriques. Les membres de la CERC aideront les infirmiers à présenter les résultats de leur étude au congrès Réanimation. Enfin, le manuscrit sera écrit et soumis au journal de la SRLF, Médecine intensive Réanimation.

Pour aller plus loin dans la formation à la recherche des paramédicaux, la CERC a mis en place une autre journée de formation destinée à rendre plus accessible la recherche bibliographique (en anglais) pour les infirmiers, dont la prochaine aura lieu le vendredi 19 mai à la maison de la réanimation.

Enfin, la CERC a mis en place cette année sa première étude de prévalence paramédicale PRESSURE (PREvalence of preSSure Ulcers in intensive caRE units). Les investigateurs principaux de cette étude seront des infirmiers.

Dans un futur proche, le challenge de la CERC sera de rendre possible la coordination des études cliniques de la SRLF par les infirmiers.

Nadia AISSAOUI, pour la CERC.

Dernière mise à jour : 19/05/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *