Réanimation 2016 : Défi réussi

16REA_blocmarque

Il n’est pas fréquent que nous puissions nous réjouir et dire bien haut notre fierté devant une réussite qui est celle de tout un chacun. Notre congrès Réanimation 2016 a relevé tous les défis qu’il s’était posés et a su faire face à ceux inattendus qu’il a dû affronter. Bien entendu, nous étions inquiets avant cet événement : nouveau lieu (Porte de Versailles), nouveau nom (Réanimation 2016), nouvelles dates proches des fêtes de fin d’année et concomitantes du congrès de la société Française de Cardiologie, résumés des communications devant être envoyés en anglais, difficultés croissantes des financements pour les médecins et les paramédicaux, première application mobile et bien entendu contexte tendu suite aux attentats de novembre dernier, durant lesquels certains d’entre nous ont montré un courage et un investissement exemplaires.

Malgré ces difficultés, le bilan de Réanimation 2016 est au-delà de nos espérances :

  1. Tout d’abord nous n’avons jamais reçu autant de résumés « médecins » que cette année. Augmentation de 8 % par rapport à 2015 (510 vs 471), avec une distribution identique en terme de provenance, l’anglais ne semblant pas être un obstacle dans les pays francophones quels que soient leurs revenus, ce qui est une excellente nouvelle pour la diffusion de notre recherche. D’ailleurs, les résumés sélectionnés seront publiés dès la fin de ce mois dans Annals of Intensive Care illustrant cette visibilité accrue. Cette augmentation de soumission a été également visible pour les résumés envoyés par les paramédicaux (43 vs 25), reflet du dynamisme de cette recherche soutenue depuis des années par la SRLF.
  2. Les professionnels de la réanimation ont été au rendez-vous de la Porte de Versailles : augmentation de 7,8% des inscriptions payantes, deux tiers des participants étant médecins, un tiers des paramédicaux.
  3. Les partenaires industriels ont également été au rendez-vous avec une exhibition toujours aussi convoitée, dans un espace lumineux qui a séduit tout le monde.
  4. L’application mobile a été téléchargée plus de 2000 fois et consultée environ 80 000 fois. La « sacoche » et le programme papier sont ainsi du domaine du passé.
  5. Enfin et surtout, grâce au travail de la commission scientifique dirigée par le Pr Alexandre Demoule et la commission du congrès infirmier dirigée par Me Aude Soury-Lavergne le contenu de Réanimation 2016 a été de l’avis de la majorité, un très grand cru. Conférences de prestige abordant des thèmes variés, intervention de Madame la Ministre des Affaires sociales, de la Santé, et des Droits de la Femme et, sessions scientifiques et sessions industrielles ayant couvert la grande majorité des thématiques médicales de notre spécialité qui se rapproche plus de la Médecine Interne de par sa diversité que d’une spécialité spécifique. Il est impossible ici de souligner le rôle de chacun dans cette réussite mais nous insisterons sur le professionnalisme et l’expérience de l’équipe administrative de la SRLF dirigée par Mme Chantal Sevens, ainsi que celui de nos partenaires pour les problèmes techniques présents lors de Réanimation 2016, KIT, D&P, OpenSlide et VIParis.

Un petit clin d’œil personnel et un immense merci au Dr Michèle Noblins qui a su, à travers ses clichés dans son exposition photographique, capturer la grande humanité présente au côté de la haute technicité de notre profession.

Amitiés
Jean-Paul MIRA et Charles-Edouard LUYT

Dernière mise à jour : 26/01/2017