EPP: Contrôle ciblé de la temprérature

Les effets protecteurs de l’hypothermie sont connus de longue date. Ces effets ont été étudiés et décrits dès la fin des années 1950, puis semblent être tombés dans l’oubli pendant une vingtaine d’années avant que les réanimateurs relancent l’intérêt de cette méthode thérapeutique.

Actuellement, l’application d’une hypothermie légère à modérée ou le maintien de la normothermie est devenue habituelle en réanimation pour prévenir ou limiter l’apparition de lésions supplémentaires (essentiellement cérébrales) au cours d’une agression tissulaire.
Cette modalité thérapeutique correspond à un contrôle de la température centrale du patient.

Elle peut faire appel à différents moyens et cibler des niveaux de température différents en fonction du contexte clinique et des indications. Il convient donc d’utiliser le terme « contrôle ciblé de la température (CCT)», appellation appropriée car elle regroupe l’ensemble des interventions qui peuvent être effectuées pour atteindre et maintenir un certain niveau de température chez un malade donné.

Afin d’évaluer les pratiques, la commission des référentiels met à disposition une fiche EPP clé en main, relative
aux dernières recommandations publiées.

Vous pouvez aussi accéder aux autres fiches EPP élaborées par la commission des référentiels

Télécharger les fichiers attachés

Documents attachés
Dernière mise à jour : 17/11/2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *