Etre personne de confiance, ça ne s’improvise pas !

La littérature met en avant que de nombreuses décisions de fin de vie prises par les familles diffèrent de celles que le patient aurait pu prendre pour lui-même (1, 2, 3).  Face à ces résultats, Cunningham et al se demandent si les professionnels de santé des soins intensifs informent suffisamment les familles du  rôle de la personne de confiance ?

 

Lire la REACTU...

Dernière mise à jour : 28/03/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *