Fonctionnelle ou organique : AKI ressembles-tu ?

Les études histologiques sur l’insuffisance rénale aiguë (AKI) en réanimation ont mis en évidence le manque de corrélation entre l’élévation de la créatininémie et les lésions histologiques constatées. L’insuffisance rénale aiguë (AKI) a été consensuellement définie et stratifiée selon la créatinémie plasmatique et la diurèse. Cependant, ce concept regroupe des entités cliniques et physiopathologiques variées qui impliquent des mécanismes cellulaires complexes et différents aboutissant à une diminution de la fonction excrétrice rénale. La question posée par les auteurs était de savoir si les voies impliquées dans la physiopathologie de l’insuffisance rénale fonctionnelle et celles impliquées dans l’insuffisance rénale organique étaient communes.

Lire la REACTU...

Dernière mise à jour : 09/03/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *