Georges OFFENSTADT

C’est le cœur serré que je vous annonce le décès du Professeur Georges Offenstadt.

La réanimation médicale française voit disparaître un de ses leaders. La SRLF dont il fut le président perd une de ses personnalités phares. Tous les collègues qui furent ses élèves perdent un maître.

Enfin et surtout, nous sommes nombreux à perdre un ami, un vrai, fidèle, généreux, profondément humain, curieux de tout, entièrement dévoué à sa vocation de médecin et à sa passion de l’enseignement. Sa liberté de ton et sa bienveillance rugueuse nous manqueront.

Salut Georges !

Alain Mercat
Président de la SRLF

Dernière mise à jour : 12/04/2019

16 commentaires sur “Georges OFFENSTADT

  1. LEMANT jerome le

    Un maître évidemment, une école de vie et de médecine… allez les potes faites pas la gueule nous disait-il souvent
    Une certaine et grande idée de la réanimation… Un père aussi pour bien d’entre nous, un grand Monsieur c’est sûr

    Répondre
  2. Minvielle le

    Je suis très triste d’apprendre cette nouvelle, j’ai travaillé dans son service comme cadre sup et j’ai énormément apprécié son dévouement au service public. Je ne sais pas où aura lieu ses obsèques mais j’aimerai beaucoup lui rendre un dernier hommage.

    Répondre
  3. Didier Payen de La Garanderie le

    Attristé profondément par cette nouvelle, je souhaites transmettre mes condoléances amicales, professionnelles, humaines, et inventives à sa famille, à ses élèves, à la réanimation médicale française.

    Répondre
  4. Kader Hedibi le

    En cette douloureuse circonstance, Dr Hedibi en mon nom, je présente à sa famille et aux proches du défunt, mes sincères condoléances et les assure de ma sympathie et de mon soutien indéfectible.
    Puisse Dieu Le Tout Puissant et Miséricordieux accorder au défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueillir en Son Vaste Paradis.

    « A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons »

    Répondre
  5. Dr Abdelouahab CHAIBDRAA le

    Je suis profondément attristé d’apprendre le décès du collègue Professeur Georges Offenstadt.Je présente mes condoléance à sa famille, ses proches ainsi qu’à la famille de la SRLF

    Répondre
  6. Soulié le

    Je garde un souvenir impérissable de mes années dans son service. Son franc parlé, sa bienveillance sincère et son dévouement inspirait respect et admiration. Un homme exceptionnel.

    Répondre
  7. Mainardi Jean-Luc le

    j’ai travaillé ces dernières années avec Georges au sein du jury pour l’attribution des bourses de l’APHP pour les masters et je garde de lui le souvenir d’un ardent défenseur des candidats auxquels il croyait mais toujours près à la discussion constructive

    Répondre
  8. Leclerc Francis le

    C’est avec une grande tristesse que nous Pédiatres avons appris que Georges Offenstadt nous avait quitté en ce mois d’avril 2019.
    Georges était un ami que j’ai connu en siégeant avec lui dans plusieurs commissions de la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF). Mais c’est au cours de diverses missions qu’il organisa et auxquelles il me demanda de l’accompagner que j’ai découvert et apprécié l’homme qu’il était. Nous avons d’abord été ensemble au Pakistan en 2001 former le personnel d’un grand hôpital d’Islamabad à la Réanimation : Georges se faisait un devoir de partager ses connaissances, toutes ses connaissances, en s’adaptant au contexte avec efficacité et beaucoup de générosité et d’humilité. Dans les derniers jours de ce déplacement consacrés au tourisme, j’ai découvert un homme curieux de tout et n’ayant peur de rien : c’est ainsi que je me suis retrouvé avec frayeur à Karachi au milieu de manifestations anti-américaines d’une grande violence. Georges voyageait hors des sentiers battus, mais toujours avec une canette de Coca Cola à la ceinture ! A chacune de nos rencontres ultérieures nous parlions de nos escapades aux quatre coins de la planète. C’est l’année dernière qu’il m’invita pour une dernière mission d’enseignement à Kiev avec quelques autres collègues : j’ai retrouvé chez lui la même volonté d’aider les autres et de partager son savoir, ainsi que son « inguérissable » curiosité de tout lors de la visite de la ville.
    Je m’exprime aussi au nom de l’ensemble des membres du Groupe Français de Réanimation Pédiatrique créé en 1988 et devenu en 1995 le Groupe Francophone de Réanimation et Urgences Pédiatriques (GFRUP) car Georges Offenstadt a de tout temps, et particulièrement lorsqu’il était le Président de la SRLF, soutenu et favorisé notre intégration dans cette Société. Grâce à lui, comme à d’autres, les pédiatres travaillant aux Urgences, au SAMU ou en Réanimation, sans oublier les infirmières-puéricultrices et les kinésithérapeutes, y ont trouvé un lieu chaleureux d’échanges avec leurs collègues des services d’adultes. Et ceci se vérifie chaque année lors du congrès de janvier. Enfin, dans la Bible qu’est le traité de Réanimation du Collège National des Enseignants de Réanimation que Georges Offenstadt coordonna, et qui en est à sa 3ème version, il n’oublia pas de donner la parole aux pédiatres.
    Merci Georges pour tout ceci : nous ne t’oublierons pas, gardant dans nos cœurs le souvenir d’un grand médecin et d’un homme d’exemple.

    Francis Leclerc et tous les membres du GFRUP.

    Répondre
  9. Moulay Mehdi LOUKILI le

    Nos sincères condoléances pour la famille du défunt, pour ses amis et pour toute la grande famille des réanimateurs du monde.

    Répondre
  10. Guidet le

    Merci à tous pour vos témoignages d’amitiés et de reconnaissance. Nous sommes très touchés par ces gentils mots venant de collègues de tout âge et venant de nombreux pays. Nous perdons une figure de la discipline qui portait haut les couleurs de la réanimation française.

    Répondre
    • Bénévise Nicole le

      Quelle triste nouvelle. Que de souvenirs mémorables je garde de nos riches années passées en Réa…. de 84 à 90, une formation accélérée sur tout ce qui donne sens à la vie, à la nature humaine. Un réanimateur singulier, hors du commun …Sincères condoléances à toute sa famille et ses proches amis médecins de la part d’une infirmière « atypique » comme il s’amusait à me le dire.
      Je me joins à l’hommage rendu à sa mémoire.

  11. Aude Goldztejn le

    Ouverture
    Fantaisie
    Finesse
    Energie
    Narration
    Sagacité
    Transversalité
    Antibiotique (ou Anti-système j’hésite !)
    Débats
    Tour du monde

    Directrice Qualité APHP

    Répondre
  12. Michel Ducreux le

    Cela peut paraître curieux mais Georges Offenstadt a été aussi un de mes maîtres alors que je suis devenu…. cancérologue… Nul n’est pafait… Après avoir passé un septmestre (et oui 7 mois à cause d’une grève du choix) dans le service de Saint Antoine qu’il ne dirigeait pas encore, j’y ai fait des gardes pendant dix ans. Travailler avec « Off » c’était se remettre en question tout le temps, savoir aussi croiser le fer face à son humour caustique… Derrière celà il y avait un homme avec des valeurs humaines incroyables, un gros, grand coeur… Respect…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *