In memoriam Marc Reynaert

La SRLF a la tristesse de vous faire part du décès du Professeur Marc Reynaert survenu le 20 avril 2018 au terme d’un long combat contre la maladie.

Né le 27 avril 1943 à Winterslag en Belgique,  Marc Reynaert  devient Docteur en Médecine de l’Université Catholique de Louvain en 1969 et se spécialise en Médecine Interne. Très rapidement, il s’oriente vers la Médecine Intensive. C’est dans ce cadre qu’il sera en 1973 assistant chez le Professeur Claude Perret à Lausanne.

A son retour en Belgique, il intègre l’équipe des soins intensifs du Professeur Jean Tremouroux à Leuven et participe à l’ouverture du  nouvel hôpital et du Service des Soins Intensifs des Cliniques Universitaires St-Luc à Bruxelles en 1976.

Remarquable clinicien, il s’intéresse à la prise en charge du sepsis et du syndrome de détresse respiratoire aiguë. Mais ses plus grands accomplissements porteront sur le traitement des syndromes abdominaux et en particulier la pancréatite, l’insuffisance hépatique et la transplantation.

Il restera tout au long de son exercice au service des patients et de leurs familles tout en étant un pédagogue reconnu et un communicant avisé.

Il a formé des générations de réanimateurs tant belges qu’étrangers.  Il a ainsi mis en place et entretenu une étroite collaboration avec de nombreux services hospitaliers du Chili, pays où il a activement soutenu la naissance et le développement de la réanimation.

Son sens de l’intérêt général a largement dépassé le cadre de son service. Il s’impliquera ainsi dans le développement et la gestion de son Hôpital et de son Université. Il sera tour à tour Président du Conseil Médical, Administrateur de l’Hôpital et de l’Université.

Membre actif de notre société, il devient membre du Conseil d’Administration et occupera les fonctions de Vice-Président de la SRLF de 1993 à 1995.

Durant la dernière partie de sa carrière, il a cherché à rassembler les différentes disciplines prenant en charge les patients en état critique. Il créera et dirigera jusqu’à sa retraite, le Département de Médecine Aiguë qui rassemble la réanimation, l’anesthésie et le service des urgences.

Marc Reynaert laissera l’image d’un homme enthousiaste, investi, audacieux, et visionnaire guidé par son humanisme et son attachement aux patients.

Nos pensées vont à son épouse Myriam, enseignante en soins infirmiers de réanimation et à ses deux filles, Catherine et Brigitte qui l’ont entouré jusqu’au bout du chemin.

Pr Pierre-François Laterre

Dernière mise à jour : 31/05/2018

Un commentaire sur “In memoriam Marc Reynaert

  1. SEVENS le

    Quelle tristesse le décès de Marc. Je garde le souvenir d’un homme si agréable et chaleureux.
    Il a apporté à la SRLF ce petit air de Belgique qui fait tant de bien !
    Toutes mes condoléances à sa famille et à ses collaborateurs qui sont dans la peine.
    Chantal Sevens

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *