Prise en charge de la mobilisation précoce en réanimation chez l’adulte et l’enfant

Les troubles neuro-musculaires en réanimation sont précoces et fréquents.
La faiblesse musculaire touche les membres et les muscles respiratoires avec des conséquences parfois sévères et désormais bien décrites.
Les mécanismes physiopathologiques sont multiples. Des études cliniques récentes ont démontré l’intérêt de l’effet bénéfique d’une mobilisation précoce des patients.
Cette recommandations d’experts arrive opportunément pour faire le point sur cette question à travers 5 champs:

  • Champ 1. Comment définir la mobilisation précoce en réanimation ?
  • Champ 2. Quelles techniques utiliser pour une mobilisation précoce en réanimation ?
  • Champ 3. Comment et dans quel environnement réaliser une mobilisation précoce ?
  • Champ 4. Comment améliorer et évaluer la mobilisation précoce en réanimation ?
  • Champ 5. Comment favoriser la mobilisation ? (nutrition, sédation, ventilation)
Dernière mise à jour : 28/12/2015