Fiche n°5 – Pose de voie veineuse centrale (VVC)

Définition

Pose d’un cathéter radio opaque dans une veine profonde : jugulaire interne, sous-clavière, fémorale

Personnes autorisées

  • Médecin
  • Aide par IDE (décret de compétence)

Objectif

  • Administration de médicaments, solutés de perfusion, produits sanguins ou dérivés

Indications

  • Lorsque la voie orale n’est pas possible et le réseau veineux périphérique inaccessible
  • Surveillance hémodynamique : PVC, débits cardiaques (PICCO), Swann Ganz
  • Administration d’alimentation parentérale, de solutés hypertoniques ou de médicaments irritants pour l’endoveine
  • Mise en place d’une épuration extra-rénale

Matériel

  • Habillage du médecin : blouse stérile, calot, masque et gants stériles
  • Habillage de l’IDE : blouse non stérile, calot, masque
  • Habillage du patient : calot et masque si patient non intubé
  • Champ stérile
  • Champ percé stérile
  • Matériel d’anesthésie locale : Lidocaïne®, seringue, trocard et aiguille sous cutanée
  • Compresses stériles
  • Désinfection en 5 temps : gamme bétadinée ou autre selon protocole du service
  • Cathéter choisi par le médecin en fonction de l’indication : calibre, longueur, 1 ou plusieurs lumières
  • Cupule stérile
  • Sérum physiologique, seringues
  • Prolongateur, robinets 3 voies, rampes de robinets selon le protocole du service
  • Scalpel ou ciseaux stériles
  • Fil non résorbable
  • Pansement transparent semi-perméable

Déroulement du soin

  • Se frictionner les mains avec une solution hydro alcoolique (SHA)
  • Installer le patient en décubitus dorsal strict, tête tournée du côté opposé à la ponction (si ponction en jugulaire ou sous clavière)
  • Servir le médecin pour l’habillage stérile et la préparation de la table et du matériel
  • L’IDE réalise une pré asepsie de la zone à ponctionner en 5 temps
  • Le médecin purge les rampes et raccords nécessaires
  • Le médecin réalise une seconde asepsie et au besoin l’anesthésie locale
  • Une fois le cathéter posé, une radio de contrôle est effectuée
  • Fixation du cathéter à la peau: 1 ou plusieurs points
  • Fermer avec un pansement occlusif transparent semi-perméable
  • Eliminer les déchets
  • Réinstaller le patient

Surveillance

  • Surveillance hémodynamique et respiratoire durant tout le geste
  • Aspect du pansement
  • Reflux veineux sur les différentes voies

Informations générales, remarques

  • Noter le soin dans le dossier du patient : pose, taille, référence et numéro de lot du cathéter

 


 

Rédaction : E. BERTHOLET(1) et S. DÉRES(2)

1. CHU de Lyon – HFME Département d’Anesthésie et Réanimation Pédiatrique
2. CHU de PoitiersService de Réanimation Médicale

Date de validation : V1 – août 2011

Avertissement

Dernière mise à jour : 23/12/2015