Fiche n°9 – Sondage à demeure

Définition

Introduction d’une sonde dans la vessie par le méat urinaire (prescription médicale)

Personnes autorisées

  • Médecin
  • IDE (décret de compétence)

Objectif

  • Diminuer les facteurs de risque d’infection urinaire

Indications

  • Rétention urinaire
  • Surveillance précise de la diurèse
  • Calculs des bilans entrées-sorties

Matériel

  • Habillage de l’opérateur : masque, calot et blouse non stérile, selon les protocoles de service, gants non stériles et gants stériles
  • Habillage de l’aide : masque, gants non stériles
  • Protection type alèse non stérile
  • Savon liquide doux
  • Gants de toilette à usage unique
  • Serviette propre
  • Kit sondage urinaire comprenant des compresses stériles, 1 cupule, 1 seringue, 1 champ fendu stérile
  • Sonde urinaire adaptée à la prescription et au patient
  • Xylocaïne® stérile gel
  • 1 ampoule d’eau distillée
  • Antiseptique (gamme Bétadine® ou Dakin®)
  • Sac collecteur adapté stérile (avec ou sans compartiment de diurèse horaire)

Déroulement du soin

  • Se frictionner les mains avec une solution hydro alcoolique (SHA)
  • Mettre masque, calot, gants non stériles
  • Installer le patient sur une protection non stérile (+/- sur un bassin pour les femmes)
  • Procéder à une toilette génitale
  • Préparer le matériel sur le champ stérile
  • SHA
  • Mettre les gants stériles
  • Vérifier l’étanchéité du ballonnet de la sonde (injecter et retirer la quantité d’eau notée sur la sonde)
  • Connecter la sonde au sac de recueil
  • Lubrifier la sonde avec la Xylocaïne® gel
  • Réaliser une petite toilette antiseptique
  • Introduire la sonde dans le méat urinaire :
    • Pour la femme : pousser doucement la sonde d’environ 5 cm, jusqu’à l’écoulement d’urines
    • Pour l’homme : tenir la verge verticalement, pousser la sonde juqu’à sentir une légère résistance, puis la maintenir horizontalement, en poussant la sonde d’environ 20cm, jusqu’au retour d’urines. NE JAMAIS FORCER
  • Gonfler le ballonnet
  • Retirer la sonde jusqu’à ce qu’elle bute sur le col vésical
  • Fixer la sonde :
    • Sur la cuisse pour la femme
    • Sur le ventre pour l’homme
  • Réinstaller le patient

Recommandations

  • Ne jamais forcer : risque de faux trajet et de lésion de l’urètre
  • Le premier sondage chez l’homme doit être réalisé par un médecin
  • Ne jamais ouvrir le système clos. Des sites de prélèvement sont prévus sur le sac collecteur : au plus près de la sonde pour réaliser des Examens Cyto Bactériologiques des Urines (ECBU)
  • Pas de changement systématique de la sonde : uniquement si problème (sonde bouchée, fuites importantes,…)
  • Maintenir le sac en proclive par rapport au patient
  • Pour gonfler le ballonnet, utiliser de l’eau distillée et non du sérum physiologique (risque de cristallisation empêchant de le dégonfler)

Surveillance

  • S’assurer de la solidité du système clos
  • Surveiller la quantité et la qualité des urines recueillies

Informations générales, remarques

  • Noter le geste dans le dossier de soin : pose, taille de la sonde

 


 

Rédaction : E. BERTHOLET(1) et S. DÉRES(2)

1. CHU de Lyon – HFME Département d’Anesthésie et Réanimation Pédiatrique
2. CHU de PoitiersService de Réanimation Médicale

Date de validation : V1 – août 2011

Avertissement

Dernière mise à jour : 23/12/2015