A propos du site Web

Mission du site Web

Le site a pour but :

  • de délivrer une information scientifique contrôlée à l’ensemble des professionnels de la réanimation ;
  • d’informer le grand public sur ce qu’est la réanimation ;
  • de diffuser les informations relatives à la vie de la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF).

Commission des Publications Electroniques

Composition

La Commission des Publications Electroniques regroupe douze membres dont les rédacteurs-en-chef de Réanimation, d’Annals of Intensive Care et du site web. Les membres sont médecins ou paramédicaux.
La durée du mandat de chacun des membres est de 4 ans. Le secrétaire de la Commission des Publications Electroniques est l’un des 3 rédacteurs en chef pour 2 ans.

Processus de publication

Règles générales de Rédaction du Site Web

Répartition des rôles :
Secrétaire de la Commission des Publications Electroniques et Rédacteur en chef

Le rôle du rédacteur en chef et du secrétaire de la Commission des Publications Electroniques est de définir l’orientation de la communication à travers le site Web, c’est-à-dire de fixer les contenus qui y seront publiés et leur structuration au travers des rubriques. Ils seront amenés à corriger, rédiger et encoder du contenu.
Ils pourront solliciter, s’ils l’estiment nécessaire, directement un Comité ou une Commission pour obtenir un contenu. De la même manière, un comité ou une commission pourront soumettre, de leur propre initiative et de préférence au rédacteur en chef un contenu afin de le publier.
Ils devront mener les réflexions nécessaires (y compris technologiques) visant à améliorer la communication et le site Web.
Ils interviendront dans le cadre du processus de validation du contenu. Ils auront donc les droits pour valider un contenu.

Rôle des membres de la Commission des Publications Electroniques

Le rôle des membres sera défini pour chacun d’entre eux et les différentes rubriques seront réparties entre les membres. Chaque membre sera en charge du contenu de la rubrique attribuée. Il pourra solliciter, s’il l’estime nécessaire, directement un Comité ou une Commission pour obtenir un contenu.
Les membres de la commission seront amenés à corriger, rédiger, encoder dans le site Web du contenu. Ils pourront être en charge d’une ou plusieurs rubriques.
Les membres de la commission n’auront pas pour rôle de valider le contenu.

Relecteurs

Certains contenus, de par leur teneur, pourraient poser des questions scientifiques ou éthiques pouvant engager la SRLF. Ces contenus dits « sensibles » ne pourront pas être validés unilatéralement par le rédacteur en chef et/ou par le Secrétaire du Comité Editorial.
Le rôle des relecteurs sera de relire et valider ces contenus dits « sensibles ». Ces contenus seront validés par le Conseil d’Administration avant publication.
Les relecteurs seront des membres du Conseil d’Administration et auront les droits pour valider le contenu.

Processus de validation

Afin d’éviter tout problème dans le contenu diffusé un processus de validation est mis en place. Ce processus de validation est composé d’un Workflow éditorial, de définitions du type de contenu et de règles.

Le processus de validation doit être le plus efficace possible afin d’assurer la réactivité du « Groupe Web ».

Workflow éditorial

Tout le contenu du site Web passe par un Workflow éditorial.

Etapes
  1. Soumission
  2. Validation
Type de contenu

Il faut distinguer 3 types de contenu :

  • Le contenu général non scientifique
    Il s’agit de l’ensemble du contenu qui présente l’organisation de la SRLF, les différentes activités et les textes généraux introduisant les rubriques.
  • Le contenu scientifique et éthique « non sensible »
    Il s’agit de l’ensemble du contenu à caractère scientifique ou éthique destiné aux professionnels et au grand public (cela inclut les actualités).
  • Le contenu scientifique et éthique « sensible »
    Il s’agit de l’ensemble du contenu scientifique ou éthique destiné aux professionnels et au grand public et qui peut être considéré comme une prise de position de la SRLF.

La distinction entre contenu « sensible » et « non sensible » sera déterminée lors des réunions entre le comité de rédaction et le bureau du CA.
En fonction du type de contenu, le processus de validation diffèrera.

Règles de validation
  • Règle 1
    Le contenu général non scientifique peut être directement validé par le Direction Administrative.
  • Règle 2
    Le contenu non sensible doit être validé par le rédacteur en chef et/ou le Secrétaire de la Commission des Publications Electroniques.
  • Règle 3
    Le contenu sensible doit obligatoirement être soumis pour relecture au relecteur du Conseil d’Administration. Sa publication sera décidée lors des réunions entre le comité de rédaction et le bureau du CA. Le vote du CA pourra être requis pour valider ou ne pas valider cette décision.
  • Règle 4
    Un contenu non sensible peut éventuellement traiter indirectement d’un sujet sensible.
  • Règle 5
    Si des images sont présentes dans un contenu, le rédacteur en chef doit s’assurer que la SRLF possède tous les droits sur cette image. La Direction Administrative engagera les démarches.
    Un contrat juridique doit être établi entre le détenteur des droits de l’image et la SRLF. Le contrat doit être fait en double exemplaire. Une copie originale de ce contrat doit obligatoirement être archivée au siège de la SRLF.
    Dans le cas d’image avec des patients, un contrat juridique entre le patient et la SRLF doit être établi. Le contrat devra mentionner l’autorisation expresse du patient, c’est-à-dire formellement exprimée, explicite et écrite. Le patient devra céder ses droits, non seulement pour la reproduction mais également pour la diffusion sur un site Web.
    Si le rédacteur en chef est dans l’incapacité d’obtenir un contrat assurant que la SRLF possède les droits de diffusion d’une image, l’image devra être obligatoirement supprimée du contenu.
  • Règle 6
    Tout contenu scientifique qui n’est pas une recommandation officielle et/ou approuvé par un organisme public compétant en la matière, devra comporter le titre, le prénom, le nom, la profession, l’organisation dans laquelle l’auteur travaille et son rôle au sein de cette organisation.
    Une mention pourra être ajoutée, le cas échéant, rappelant que le contenu n’engage que l’auteur et non la SRLF.

Source(s) de financement du site Web

Le site Web est financé en totalité par la Société de Réanimation de Langue Française ; dont les ressources comprennent :

  • Les cotisations annuelles des membres actifs et « jeune »,
  • Des subventions qui peuvent lui être accordées, conformément à la Loi,
  • Le produit des libéralités dont l’emploi immédiat a été autorisé,
  • Des revenus éventuels des activités et des biens de la Société.

Partenaires

Les Partenaires sont ceux de la Société de Réanimation de Langue Française. Aucun d’entre eux ne prend part à la politique éditoriale du site web ; qui reste sous le contrôle unique de la SRLF.

Politique publicitaire

La SRLF diffuse les formations organisées conjointement avec ses partenaires privilégiés, lors de son congrès annuel et de ses journées internationales. Elle leur fournit également un lien informatique direct vers leur site web.

Par ailleurs, le site n’affiche pas de bannières publicitaires.

Dernière mise à jour : 30/11/2015