Neuroprotection médicamenteuse après arrêt cardiaque : une nouvelle déception

L’exenatide (analogue du glucagon-like peptide 1 ou GLP-1) a montré des effets expérimentaux prometteurs dans différents modèles de pathologies cérébrales. Le but principal de cet essai thérapeutique était de tester ses éventuels effets neuroprotecteurs chez des patients réanimés d’un arrêt cardiaque extra-hospitalier (ACEH).

Lire la REACTU...
Dernière mise à jour : 07/06/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *