Quand le furosémide dégrade la fonction rénale mais ne lèse pas le tubule

Une dégradation de la fonction rénale, même minime, est associée à une augmentation de la mortalité à court, moyen et long terme pour les patients hospitalisés notamment en réanimation (1). Chez les patients en décompensation cardiaque, le traitement par un diurétique de l’anse permettant une déplétion hydro-sodée peut être associé à une dégradation de la fonction rénale. Les auteurs de ce travail étudient l’impact pronostique et l’intérêt des biomarqueurs de lésions tubulaires lors de cette dégradation de la fonction rénale.

Lire la REACTU...

Dernière mise à jour : 21/06/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *