REACTU – Image n°23

Un homme de 35 ans partiellement désocialisé, est retrouvé prostré dans la rue, tenant des discours incohérents. Il est conduit aux urgences pour un syndrome délirant. Cliniquement, on retrouve un patient conscient avec un discours incohérent et dissocié. Il avoue la prise d’alcool, de cocaïne exclusivement par voie inhalée et d’anxiolytiques (benzodiazépines et zolpidem).

Il est fébrile à 38°2, souffre de multiples hématomes au niveau du tronc et des membres ainsi que d’une plaie de l’arcade sourcilière droite.

Cliniquement, il existe une photophobie avec une ouverture spontanée des yeux impossible, un écoulement purulent des yeux avec opacification bilatérale du cristallin et des conjonctives rouges. L’examen neurologique de même que le reste de l’examen somatique sont par ailleurs sans particularité.

Biologiquement on retrouve une hyperleucocytose à 15400 G/L, à prédominance de polynucléaires, une CRP à 120 mg/L, une créatininémie à 110 μmol/L, des CPK à 14500 UI/L. Le reste du bilan biologique est sans particularité. Il n’est pas réalisé d’hémoculture.

Les toxiques urinaires reviennent positifs pour les benzodiazépines et la cocaïne. L’alcoolémie est à 1,20 g/L.

Un scanner cérébral sans injection est réalisé, considéré comme normal.

Photo de l’œil droit
Cliquer sur l’image pour l’agrandir
20160531-REACTU-23-Que1


Quel est votre diagnostic ?

Dernière mise à jour : 05/07/2016