REACTU-Image n°40

Un patient de 78 ans, présentant comme principaux antécédents une cardiopathie ischémique pontée, une insuffisance respiratoire chronique en lien avec une broncho-pneumopathie chronique obstructive de stade IV compliquée d’hypertension pulmonaire pré-capillaire sévère non traitée, est admis en réanimation pour la prise en charge d’un choc hémorragique associé à un méléna et un taux d’hémoglobine capillaire à 5 g/dL. La prise en charge pré-hospitalière a consisté en la pose de deux voies veineuses périphériques de bon calibre, un remplissage vasculaire par cristalloïdes, la transfusion d’un culot érythrocytaire, la mise en place de noradrénaline sur voie veineuse périphérique, et la mise sous IPP à fortes doses. À son admission dans le service, le patient est stabilisé sous noradrénaline. Compte tenu de son état de choc, un cathéter artériel et une voie veineuse centrale sont mis en place en site fémoral. L’endoscopie digestive haute permet de ligaturer des varices œsophagiennes stades III. L’état de choc est rapidement résolutif sans récidive hémorragique.

Une radiographie thoracique de routine est réalisée le lendemain matin, une fois le patient stabilisé.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir


Quelle anomalie observe-t-on sur cette radiographie thoracique ?

Dernière mise à jour : 31/10/2018