REACTU-Image n°43

Une patiente de 71 ans, ayant pour principaux antécédents un déficit en protéine S à l’origine de multiples thromboses veineuses profondes, deux embolies pulmonaires, ainsi que plusieurs ischémies mésentériques aiguës compliquées d’un syndrome de grêle court, est admise en médecine intensive réanimation pour la prise en charge d’une détresse respiratoire aiguë fébrile.

A l’examen clinique on note une obésité sarcopénique, une apyréxie, une stabilité hémodynamique, une détresse respiratoire avec polypnée à 30/minute et tirage intercostal, SpO2 à 90% sous 5L/min.

La radiographie thoracique réalisée à son admission est présentée en Figure 1.

Figure 1

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Malgré une prise en charge initiale par oxygénothérapie nasale à haut débit et antibiothérapie à visée pulmonaire, la patiente va se dégrader sur le plan respiratoire et neurologique avec désaturation et confusion, motivant une intubation oro-trachéale puis la réalisation d’un angio-scanner thoracique. Celui-ci met en évidence des multiples foyers de pneumopathie ainsi qu’une anomalie au niveau du lobe supérieur droit (Figures 2 et 3, flèche bleue).

Figure 2

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Figure 3

Cliquer sur l’image pour l’agrandir


Selon vous, quelle est la nature de l’anomalie visualisée sur le lobe supérieur droit au scanner ?

Dernière mise à jour : 24/10/2019