Recommandations aux auteurs de Reactu-Image

Partagez votre expérience clinique avec la communauté des réanimateurs et défiez le sens clinique de vos collègues à l’aide de cas en images !

La Commission d’Épidémiologie et de Recherche Clinique (CERC) diffuse régulièrement des cas cliniques courts reposant sur une iconographie et un quizz diagnostic et/ou thérapeutique en ligne.

Un cas clinique d’école ou au contraire insolite ? Une iconographie didactique ou bien trompeuse ?
Icone-EnvoyerN’hésitez pas ! Envoyez votre cas à la SRLF pour qu’il soit rapidement publié sur le site et envoyé à l’ensemble de la mailing list

Insctructions aux auteurs :

Ne pas hésiter à s’inspirer des fiches déjà publiées :
https://www.srlf.org/cat_reactu/images/

Objectif :

L’objectif de la rubrique Réactu IMAGE est de publier sur le site de la SRLF des cas clinique réels reposant sur une iconographie. Ces cas cliniques peuvent rapporter des cas rares ou particulièrement intéressants, mais aussi des cas habituels ou typiques mais présentant une valeur pédagogique. L’iconographie est centrale, mais doit s’intégrer dans un cas clinique concret et réel. Les thématiques abordées sont préférentiellement en rapport avec la réanimation et peuvent s’adresser à un public médical mais aussi paramédical.

Format :

Chaque publication Réactu IMAGE comporte 4 parties.

  1. La description du cas clinique
  2. Une ou plusieurs iconographies
  3. Une question à choix multiple simple
  4. La réponse à la question avec l’ensemble des explications nécessaires, le point sur la littérature le cas échéant. L’iconographie qui est présentée à nouveau peut être complétée de signes distinctifs (flèches) à but pédagogique

Télécharger le canevas de soumission

Texte :

La présentation du cas doit être concise et la réponse didactique, éviter les descriptions trop longues. Police 12, Arial. Puces rondes pour les énumérations de listes. Ne pas faire usage d’abréviations : exceptions éventuelles pour les abréviations d’usage très commun et/ou si l’abréviation facilite vraiment la lecture (abréviation d’un terme particulièrement long et répété dans le texte au moins 3 fois ; expliciter alors l’abréviation à la première occurrence dans le texte). Pour les médicaments, utiliser la dénomination commune internationale.

Iconographie :

Résolution minimale : 150 dpi ; Fichiers TIFF, JPEG. Si votre fichier n’est pas dans ce format vous pouvez le convertir gratuitement en cliquant ici.
Vidéo au format : FLAN (.flv)

QCM :

Un questionnaire à choix multiple à réponse unique. Soit 5 propositions de réponse dont une seule est correcte.

Rappel sur les principales bonnes pratiques de la rédaction de QCM :

  • Concernant l’énoncé de la question : utiliser un langage simple, concis et clair. Éviter les énoncés qui demandent une appréciation ou un jugement de valeur. Formuler l’énoncé à la forme positive ou interrogative, éviter la forme négative.
  • Concernant les réponses proposées : la bonne réponse n’est pas plus longue que les autres choix de réponse (distracteurs), ni plus explicite, ni mieux construite. Le cas échéant mettre les réponses dans l’ordre numérique. Les choix de réponses doivent être homogènes dans leur contenu, leur forme et leur structure grammaticale. Les distracteurs doivent être plausibles. Éviter les formulation « aucune réponse correcte ». Éviter de répéter un même mot dans les choix de réponse (en cas de répétition ce mot peut, en général, être intégré dans l’énoncé). Éviter de répéter dans les choix de réponse des mots présents dans l’énoncé.

Format des références :

Sauf pour les cas ne s’y prêtant absolument pas, il est préférable d’ajouter au moins une référence bibliographique avec la réponse au questionnaire à choix multiple.

Format : Titre de l’article. Ensemble des auteurs. Journal Année;Volume:Page-Page

Ex. : Réflexions éthiques sur les manifestations agoniques persistantes en fin de vie en service de réanimation. Daubin C, Haddad L, Folscheid D, Boyer A, Chalumeau-Lemoine L, Guisset O, Hubert P, Pillot J, Robert R, Dreyfuss D ; Commission d’éthique de la SRLF. Réanimation 2013;22:534-542.

Aspects réglementaires :

L’ensemble des aspects réglementaires doivent être réglés avant la publication sur le site de la SRLF.

  • Chaque auteur doit remplir une fiche de déclaration de conflit d’intérêt. (Télécharger le document)
  • Une fiche de transfert de copyright doit être remplie par l’auteur principal. (Télécharger le document)
  • Information du patient. Dans le cas d’iconographies comportant une photo de tout ou partie du corps d’un patient, que celui-ci soit reconnaissable ou non, une autorisation signée du patient, ou, à défaut, de ses proches, doit être retournée à la SRLF (Télécharger l’autorisation du patient ; celle du proche). Pour les autres iconographies l’information peut être collective ou individuelle, mais l’auteur principal doit retourner la fiche d’engagement d’information signée (Télécharger le document).

L’ensemble des documents est à renvoyer à la SRLF par voie électronique (secretariat@srlf.org) ou par fax (01 45 86 74 44). Le cas échéant, les autorisations originales signées par le patient ou ses proches doivent être adressées à la SRLF : 48, rue Claude Vellefaux – 75010 Paris.

Dernière mise à jour : 28/03/2016