Recommandations 2018 pour le fonctionnement des USC dans les établissements de santé.

Les USC sont issues du concept des unités de soins intermédiaires aux Etats-Unis dans les années 80. L’objectif était d’améliorer la qualité de l’orientation des patients dès leur admission, permettant pour les patients les moins graves de limiter le coût humain logistique et financier des séjours des patients critiques tout en garantissant une surveillance rapprochée et une prise en charge de bonne qualité. Les USC pouvaient offrir un environnement de soins « moins agressifs » et plus permissif pour l’entourage familial. Il s’agit ainsi de prendre en charge des patients ne relevant pas de la réanimation (pas d’acte de suppléance d’organe pendant plus de 24h) mais qui clairement sont trop sévères pour une structure d’hospitalisation traditionnelle.

Sur ce modèle nord-américain, les lits d’USC se sont développés en France, soit intégrés ou adossés aux unités de réanimation (USC ouvertes), soit isolés et distincts des unités de réanimation (USC fermées). Les USC ont pour vocation de prendre en charge « des malades qui nécessitent, en raison de la gravité de leur état ou du traitement qui leur est appliqué, une observation clinique (incluant une surveillance rapprochée des paramètres vitaux) et biologique répétée et  méthodique »

Télécharger les fichiers attachés

Documents attachés
Dernière mise à jour : 23/05/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *