Reconnaissance rapide des sEpsis sensibles ou résistants aux CORticostéroïDes (Projet RECORDS)

Le Professeur Djillali Annane vient d’obtenir un financement RHU (Recherche Hospitalo-Universitaire en Santé) pour le projet RECORDS réunissant un consortium de cinq partenaires académiques et quatre industriels, dont l’objectif principal est de mettre au point des tests diagnostiques permettant d’identifier rapidement les patients en choc septique possiblement sensibles ou résistants aux corticoïdes.

Pour ce faire, il est prévu d’essayer d’identifier une ou plusieurs signatures caractérisant la réponse aux corticoïdes, en combinant des marqueurs biologiques de l’inflammation ou de la déficience immunitaire, et des marqueurs biologiques de la résistance ou de la sensibilité aux corticostéroïdes chez près de 3000 patients avec un choc septique issus de deux cohortes (APROCCHS et RECORDS).

Les retombées attendues seraient de pouvoir proposer des tests simples, réalisables au chevet du patient et à réponse rapide, qui permettraient de personnaliser le traitement par corticoïdes de chaque patient, afin d’améliorer les pratiques cliniques et diminuer la mortalité et les séquelles liées au sepsis.

Enfin, l’entrepôt de données résultant de RECORDS pourra être source de nouvelles recherches dans le sepsis et la « platform trial » RECORDS pourra servir à la réalisation de nouveaux essais dans le sepsis.

Dernière mise à jour : 04/07/2019

Un commentaire sur “Reconnaissance rapide des sEpsis sensibles ou résistants aux CORticostéroïDes (Projet RECORDS)

  1. Ferd le

    Bonjour.
    Véritable question qu’on se pose à chaque fois, corticoïdes! Pas corticoïdes. Projet intéressant et dont on attend beaucoup.
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *