Maladie thromboembolique en réanimation

La prévention, le diagnostic et le traitement de la maladie thromboembolique (MTE) ont fait l’objet d’un grand nombre d’études prospectives et randomisées. Les enseignements issus de ces études ont logiquement fait de la MTE un des champs d’application privilégiés de la médecine fondée sur les faits prouvés (evidence base medecine). Or, s’il est vrai que l’on dispose de données scientifiques fortes concernant, par exemple, la prévention de la MTE en chirurgie orthopédique ou la valeur prédictive positive d’une scintigraphie pulmonaire de haute probabilité chez un patient ambulatoire, rien n’est moins vrai quand on s’intéresse à la prévention de la MTE chez le polytraumatisé ou au diagnostic de l’embolie pulmonaire chez le patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive placé sous ventilation artificielle. Une part importante de ces recommandations a donc consisté à apprécier dans quelle mesure et sous quelles conditions, on pouvait raisonnablement appliquer, chez le patient de réanimation, les enseignements issus d’études réalisées pour l’essentiel hors réanimation.

Télécharger les fichiers attachés

Documents attachés
Dernière mise à jour : 07/12/2015