Prise en charge des HTIC

De nombreuses circonstances pathologiques justifiant le recours à la Réanimation sont susceptibles d’engendrer un œdème cérébral (OC) et par conséquent une hypertension intracrânienne (HIC). Pourtant, s’il s’est avéré qu’une HIC non contrôlée est associée à un mauvais pronostic, il n’est pas démontré que le contrôle de la pression intracrânienne (PIC) améliore le pronostic qui peut dépendre plus de la lésion génératrice d’OC que du niveau de PIC. Si le diagnostic d’OC est relativement aisé grâce aux récents développements de l’imagerie médicale, l’appréciation de son retentissement sur la PIC et le débit sanguin cérébral (DSC) semble plus problématique. L’objectif de cette 7e Conférence de Consensus qui s’est tenue à Paris le 14 décembre 1990 était de clarifier la physiopathologie de l’HIC par OC et d’en proposer une stratégie de prise en charge.

Télécharger les fichiers attachés

Documents attachés
Dernière mise à jour : 05/12/2015