Sédation analgésie en préhospitalier

Cette conférence d’experts est centrée sur la nécessité d’apporter au malade ou au blessé la sédation et/ou l’analgésie appropriées dans des conditions de sécurité optimales en situation extrahospitalière. Fondée sur l’état actuel des connaissances et, en l’absence d’étude pertinente, sur l’avis des experts, elle s’adresse aux médecins réalisant des interventions en situation extrahospitalière en primaire et secondaire. Les recommandations de la conférence d’experts ont pour but de faire bénéficier les patients des meilleures
techniques s’appuyant sur l’impérieuse nécessité d’une formation médicale initiale et continue. Cette conférence d’experts s’est volontairement limitée à la situation extrahospitalière à l’exclusion de tout autre. Est également exclue la sédation dans le cadre de l’état de mal épileptique et des états d’agitation aiguë d’origine psychiatrique puisqu’elle a déjà été envisagée dans des référentiels spécifiques.

Si l’instauration d’un traitement adapté chez un malade qui souffre est hautement souhaitable, la mise en place d’une analgésie et/ou d’une sédation ne dispense pas d’un examen clinique préalable consigné par écrit qui servira de point de référence et guidera, à l’hôpital, le bilan diagnostique. Enfin, comme pour tout geste médical, le rapport bénéfice/risque doit être évalué afin d’éviter de transformer une situation encore contrôlable en une situation où les effets iatrogènes sont lourds de conséquences.
Pour en savoir plus…

Télécharger les fichiers attachés

Documents attachés
Dernière mise à jour : 05/12/2015