Prise en charge des crises d’asthme aigu grave

Les nombreux articles publiés depuis la conférence de consensus sur la prise en charge des crises d’asthme aiguës graves (AAG)de l’adulte ont été analysés par un groupe d’experts désignés par la SRLF permettant de réactualiser ce consensus. Les particularités pédiatriques ont été incluses dans cette révision. Il n’y a pas de score validé permettant de prédire la gravité d’une crise d’asthme dès l’admission. Les bêta-2 mimétiques administrés par voie inhalée constituent dans tous les cas le traitement prioritaire de l’AAG. La nébulisation d’anticholinergiques de synthèse en association aux bêta-2 mimétiques apporte un bénéfice modéré à la phase initiale. En cas d’absence de réponse aux nébulisations, la place des bêta-2 mimétiques par voie intraveineuse n’est pas établie. Les corticoïdes sont recommandés à la posologie de 1 à 2 mg/kg mais leur efficacité est retardée. L’utilisation d’aminophylline n’est plus justifiée chez l’adulte, mais est encore utilisée par certaines équipes pédiatriques. Les autres thérapeutiques adjuvantes (adrénaline, sulfate de magnésium, mélange hélium-oxygène)n’ont pas fait la preuve de leur intérêt. La surveillance du débit expiratoire de pointe permettant d’évaluer la réponse à la thérapeutique est essentielle.
Pour en savoir plus….

Télécharger les fichiers attachés

Documents attachés
Dernière mise à jour : 04/12/2015