Sauver la pénombre : une approche efficace pour les AVC ischémiques

Des travaux récents ont montré l’efficacité clinique de la thrombectomie chez les patients présentant une occlusion artérielle cérébrale proximale (i.e. carotide interne ou premier segment de l’artère cérébrale moyenne), quand celle-ci était effectuée dans les 6 premières heures après le début des symptômes [1]. L’étude DEFUSE-3 a évalué les effets de ce geste thérapeutique de reperméabilisation vasculaire, chez des patients atteints d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique par occlusion artérielle cérébrale proximale, symptomatiques depuis plus longtemps (6 à 16 heures). Point important: tous les patients traités présentaient un profil de « mismatch » en IRM à leur admission (i.e. présence d’un volume plus important de tissu cérébral en situation d’ischémie réversible – pénombre – par rapport au volume de tissu cérébral définitivement infarci).

Lire la REACTU...

Dernière mise à jour : 04/07/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *